Mots-Clés ‘local’

Je décode « l’estampille » pour consommer local

Dimanche 22 avril 2012

Vous savez que consommer des produits locaux est bénéfique pour l’environnement et présente bien des avantages: moins de transport, développement de l’économie locale, suppression de certains intermédiaires et centrales d’achats…
Suite à l’article sur les oeufs, j’ai appris qu’il existait également plein d’informations intéressantes cryptées sur d’autres emballages.

Avez-vous déjà remarqué ce sigle sur vos emballages ?

Je décode

Il porte plusieurs noms, Estampille, Marque de salubrité, Numéro d’agrément sanitaire…
Sa présence atteste que l’établissement qui a fabriqué le produit répond aux normes de salubrité et d’hygiène. Cet agrément est délivré par les services vétérinaires de la région ou du département et peut être retiré par le préfet en cas de manquement à l’hygiène.

Décodons par exemple, le code FR 09-305-01 CE :

  • FR: correspond au pays de production
  • 09: le département de fabrication du produit (ici Ariège)
  • 305: le code INSEE de la ville (ici Tabre. Sur le site de l’INSEE, il faut tapper le code entier: 09305)
  • 01: le numéro d’établissement dans la commune
  • Enfin, CE ou CEE indique que le produit est conforme aux directives européennes le concernant

Vous trouverez cette estampille (obligatoire) sur tous les produits d’origine animale: viande, charcuterie, produits laitiers, poissons, oeufs, crustacés.

Et voilà, vous pourrez faire des choix avisés …

J’achète aux producteurs locaux

Dimanche 15 avril 2012
- Parce que choisir des produits locaux c’est choisir des circuits courts et privilégier «moins de kilomètres dans l’assiette», c’est un acte respectueux de l’environnement: le transport des aliments sur de longues distances rejette des gaz à effet de serre, sans oublier qu’il nécessite le recours à des procédés de conservation souvent très énergivores.
- Parce que choisir des produits locaux, c’est un engagement en faveur des producteurs et des agriculteurs locaux et permet le maintien de leur activité localement.
- Parce que bien souvent, cela permet de choisir des produits de saison.
 
1e solution simple :
Choisir une petite boutique sympa (un « maraicher ») qui affiche bien les provenances des aliments, et qui est disponible pour toutes nos questions.
 
2e solution plus engagée:
Pour ceux qui ne connaissent pas, je vous invite à découvrir les AMAP près de chez vous (l’annuaire du site est bien fait).
Une AMAP - Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne – est destinée à favoriser l’agriculture paysanne et souvent biologique qui a du mal à subsister face à l’agro-industrie. Le principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs, qui s’engagent à acheter la production de celui-ci à un prix équitable et en payant par avance.
 
Les modalités sont à découvrir localement :
Cela peut concerner aussi bien des fruits, des légumes, des oeufs, du fromage, de la viande, etc, dépendants des producteurs qui font partie de l’AMAP. A Evreux, il y a même du pain.
Cela repose sur un principe d’engagement, à acheter un panier de légumes (panier de taille prédéfinie et composé par le producteur) à une fréquence donnée. 
Il y a une permanence (ex tous les jeudis soirs entre 17 et 19h) pour ensuite aller chercher son panier.
 J'achète aux producteurs locaux dans Alimentation panier_legume_saison-150x150
 
Avantages :
  • - Connaitre les producteurs, savoir d’où proviennent les aliments que l’on mange et leurs conditions de culture.
  • - S’obliger à découvrir de nouvelles façons de cuisiner des légumes
Evidemment, si on a un potager, c’est encore plus sympa !