Mots-Clés ‘coton’

Je n’utilise plus de cotons démaquillants jetables

Mardi 17 avril 2012
En ce moment, je m’intéresse beaucoup au contenu de mes poubelles (je trouve ça très instructif!!) …
En bonne place, se situent des disques de coton démaquillants, jusque-là jetables et non bio, et allègrement jetés au rythme de 3 par jour…
 
Beaucoup de déchets polluants donc, et en plus il faut savoir que :
  • La culture du coton représente 2,5% de la surface agricole mondiale, mais consomme 25% des pesticides vendus dans le monde (Source : OMS).
  • De nombreux pesticides utilisés sur le coton sont classés parmi les substances dangereuses et sont même prohibés par l’Organisation Mondiale de la Santé. Selon l’OMS, chaque année, 1 million de personnes sont intoxiquées et 22 000 personnes meurent à cause de cette culture.
  • L’irrigation artificielle du coton conventionnel utilise plus de 2/3 des ressources mondiales d’eau potable. Environ 5 263 litres d’eau sont nécessaires pour produire 1 kg de coton. (Source : CNRS).
  • Autour de la Mer d’Aral (Asie centrale), la culture du coton a perturbé de manière pratiquement irréversible les écosystèmes de régions immenses. La Mer d’Aral a diminué de moitié, désormais, son eau est trop polluée et trop salée pour accueillir une vie aquatique et les terres environnantes ne sont plus cultivables. (Source : UNESCO).
  • Le coton est ensuite blanchi au chlore, qui est nocif pour l’environnement et toxique pour la peau.
=> A minima, achetez donc du coton biologique … !
Je n'utilise plus de cotons démaquillants jetables dans Cosmétiques, hygiène intime coton-150x150
 
Après recherche sur le net et commande rapidement reçue (pour celles que ça intéresse, ici ou ici , ou même ici pour une solution faite maison super simple), je suis officiellement passée aujourd’hui aux lingettes démaquillantes écologiques lavables et réutilisables !!
 
Cerises sur le gâteau, les miens sont joliment colorés, et la texture « velours » (sur laquelle j’étais un peu sceptique) est en fait très agréable !!!