Mots-Clés ‘AMAP’

J’achète aux producteurs locaux

Dimanche 15 avril 2012
- Parce que choisir des produits locaux c’est choisir des circuits courts et privilégier «moins de kilomètres dans l’assiette», c’est un acte respectueux de l’environnement: le transport des aliments sur de longues distances rejette des gaz à effet de serre, sans oublier qu’il nécessite le recours à des procédés de conservation souvent très énergivores.
- Parce que choisir des produits locaux, c’est un engagement en faveur des producteurs et des agriculteurs locaux et permet le maintien de leur activité localement.
- Parce que bien souvent, cela permet de choisir des produits de saison.
 
1e solution simple :
Choisir une petite boutique sympa (un « maraicher ») qui affiche bien les provenances des aliments, et qui est disponible pour toutes nos questions.
 
2e solution plus engagée:
Pour ceux qui ne connaissent pas, je vous invite à découvrir les AMAP près de chez vous (l’annuaire du site est bien fait).
Une AMAP - Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne – est destinée à favoriser l’agriculture paysanne et souvent biologique qui a du mal à subsister face à l’agro-industrie. Le principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs, qui s’engagent à acheter la production de celui-ci à un prix équitable et en payant par avance.
 
Les modalités sont à découvrir localement :
Cela peut concerner aussi bien des fruits, des légumes, des oeufs, du fromage, de la viande, etc, dépendants des producteurs qui font partie de l’AMAP. A Evreux, il y a même du pain.
Cela repose sur un principe d’engagement, à acheter un panier de légumes (panier de taille prédéfinie et composé par le producteur) à une fréquence donnée. 
Il y a une permanence (ex tous les jeudis soirs entre 17 et 19h) pour ensuite aller chercher son panier.
 J'achète aux producteurs locaux dans Alimentation panier_legume_saison-150x150
 
Avantages :
  • - Connaitre les producteurs, savoir d’où proviennent les aliments que l’on mange et leurs conditions de culture.
  • - S’obliger à découvrir de nouvelles façons de cuisiner des légumes
Evidemment, si on a un potager, c’est encore plus sympa !