J’utilise des chiffons micro-fibres lavables

15 mai 2012

En fait, ça fait un moment mais je ne les utilisais pas au mieux de leurs possibilités, puisque je ne connaissais pas l’utilisation humide …

J'utilise des chiffons micro-fibres lavables dans Déchets (limitation et gestion) lingettes-microfibres-150x150

Qu’est-ce qu’une lingette microfibres ? Cf cet article publicitaire pour connaitre un peu mieux. Dans les grandes lignes :

  • Lorsque les fibres sont sèches et grâce à sa composition polyamide polyester, la microfibre a des propriétés électrostatiques. Chargée d’électricité positive, elle attire la poussière et les saletés qui s’accumulent dans son réseau de fibres. Les chiffonnettes attirent la saleté comme par magie. Par la suite, grâce à cette propriété, la redéposition de la poussière est retardée.
  • Lorsque les fibres sont humides, elles ont un pouvoir dégraissant, sans utiliser aucun produit d’entretien, aucun produit chimique, simplement de l’eau et rien d’autre. Elles doivent s’utiliser humides, mais fortement essorées pour les vitres, ainsi que sur les surfaces graisseuses.

Conseil, achetez de la bonne qualité, en faisant attention au pourcentage de polyamide (20% -30%), elles seront un bon investissement pour le futur!

Aujourd’hui, j’ai nettoyé toutes mes fenêtres facilement, et uniquement avec une lingette très légèrement humide (qui passe ensuite dans la machine !). Et honnêtement, j’ai été plus que surprise par la facilité et la qualité du résultat !

Dire qu’avant, j’utilisais du produit chimique, des sopalins à gogo, et ça me prenait beaucoup plus de temps…!!

Prochaine étape, essayer l’utilisation humide pour le nettoyage dans la cuisine et la salle de bain.

Je consomme des énergies renouvelables, yes !!

14 mai 2012

Aujourd’hui est un grand beau jour pour moi… !!!

Car aujourd’hui, j’ai fait les démarches pour quitter EDF et passer à un nouveau fournisseur d’électricité écologique Enercoop !!!

Connaissez-vous bien la provenance de l’électricité que vous consommez quotidiennement via EDF ?

Je consomme des énergies renouvelables, yes !! dans Electricité edf-300x188

Source EDF : http://fr.edf.com

(à noter, en 1960, 50 % de l’électricité produite en France venait de sources renouvelables  via l’hydroélectricité, puis le nucléaire a pris le monopole du marché).

 

Qu’est-ce Enercoop ?

  • le seul fournisseur d’électricité à s’approvisionner directement et à 100% auprès de producteurs d’énergie renouvelable (solaire, éolien, hydraulique et biogaz). Ses bénéfices sont  réinvestis dans les énergies renouvelables.
  • le seul fournisseur d’électricité sous forme coopérative. C’est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), agréée par l’État comme Entreprise Solidaire.

 

Enercoop a été créé en réaction à plusieurs constats :

  • Le vaste programme nucléaire mis en place par les pouvoirs publics dans les années 1970 à la suite des chocs pétroliers a mis la France dans une situation de surcapacité. Pour écouler la production, les consommateurs sont encouragés à consommer; la France aborde le XXIe siècle dans un état d’ébriété énergétique.
  • La centralisation de l’électricité en France mène à des pertes liées au transport de l’électricité et gaspillages causé par l’inadéquation entre les moyens de production et les besoins de consommation.
  • Le programme d’investissement massif dans l’énergie nucléaire se fait aux dépens du développement des énergies renouvelables, qui souffrent d’un manque cruel d’investissement.
  • Les ressources fossiles (pétrole, gaz, charbon) se raréfient de plus en plus rapidement.

Enercoop est né en septembre 2005, suite à l’ouverture du marché français de l’électricité à la concurrence le 1er juillet 2004.

Enercoop a aujourd’hui dépassé les 12.000 consommateurs et 8.000 sociétaires. Je suis heureuse d’être un maillon de plus dans cette chaine !

J’ai banni l’eau de Javel !

8 mai 2012

Comme je l’ai expliqué dans un article récent, j’ai changé de produits ménagers; pourtant, je crois nécessaire de faire un article spécifique sur l’eau de Javel, vu la façon  « sans Javel point de salut » dont nous sont présentées les pubs TV…
J'ai banni l'eau de Javel !  dans Produits d'entretien javeldanger-150x150 dans Produits d'entretien

Pour un article ultra complet, allez voir (encore!) sur le blog de « Raffa, le grand ménage »

Quelques idées soulignées:

  1. Il est utopique de penser aseptiser la maison de fond en comble. En effet, il suffit de faire quelques pas dans la pièce nettoyée, d’ouvrir la fenêtre, pour la « contaminer ». Une désinfection n’est utile que lorsqu’un habitant a une maladie contagieuse. En effet, contrairement au but recherché, désinfecter systématiquement la maison affaiblit les défenses immunitaires des occupants. L’eau de Javel est un biocide puissant ce qui signifie qu’il tue toute forme de vie. Le problème c’est que pour une utilisation régulière son action est bien trop puissante. Elle en devient alors dangereuse. En effet, les produits désinfectants rompent l’équilibre nécessaire entre les « bonnes » bactéries et les autres dites « pathogènes ». Si cet équilibre est perturbé, certains germes pathogènes vont se développer au dépend des autres et augmenter le risque de contamination et de maladie.
  2.  L’eau de Javel est une solution d’hypochlorite de sodium (NaClO ==> Na+ + ClO-) obtenue en général par réaction entre du dichlore (Cl2) et de la soude (NaOH). La composition de cette solution dépend du pH.
    L’acide hypochloreux (HClO présent à pH basique) est un acide faible. Il a un pouvoir bactéricide, sporicide, fongicide et virucide  puissant. L’ion hypochlorite (ClO-), lui, est un peu moins bactéricide mais c’est un oxydant puissant. C’est grâce à ces propriétés que l’eau de Javel peut décolorer et désinfecter.  Il est important de noter que l’eau de Javel NE NETTOIE PAS, ne détartre pas. C’est un blanchissant toxique qui donne une impression de propreté.
  3. L’eau de Javel est un produit toxique et corrosif (surtout lorsqu’elle est concentrée). Elle peut provoquer des brûlures de la peau et des yeux en cas de projection.
    Le dichlore (gaz produit lors de la réaction entre de l’eau de Javel et de l’acide) est un gaz toxique utilisé comme gaz de combat lors de la 1ère guerre mondiale. Les effets vont de la simple irritation du nez jusqu’à la suffocation, l’arrêt respiratoire et la mort. D’où l’importance de ne JAMAIS utiliser de l’eau de Javel avec un acide (détartrant, vinaigre etc.).
    Les chloramines (gaz produit par réaction entre l’eau de Javel et l’ammoniaque) sont très irritantes pour les yeux et les muqueuses. Notez bien que l’urine contient de l’urée qui contient de l’ammoniaque donc évitez d’uriner à la piscine et de verser de l’eau de javel dans un WC contenant de l’urine.
    N’oubliez pas que l’eau de Javel est un produit instable, il ne faut jamais la mélanger à d’autres produits ou à de l’eau chaude.
  4. De sa fabrication à son rejet final l’eau de Javel libère du chlore qui réagit avec les matières organiques du sol, de l’eau, de l’air et forme des composés organochlorés. Ces derniers sont toxiques pour la faune et persistants : ils s’accumulent dans la chaîne alimentaire et sont cancérigènes ou mutagènes.
    Mais surtout, la désinfection massive de nos intérieurs perturbe l’équilibre bactérien normal (et inoffensif) de nos maisons et de l’environnement. Des bactéries pathogènes peuvent alors s’installer. L’usage régulier de l’eau de Javel favorise les bactéries résistantes et la diminution de l’immunité.

 

Je fais mes yaourts

8 mai 2012

Je l’avoue, je suis une grande consommatrice de yaourts, particulièrement au petit-déjeuner …

Mais ça me fait toujours mal au coeur de voir le nombre de pots de yaourts vides qui partent à la poubelle, sans pouvoir être recyclés.

Je fais mes yaourts dans Alimentation yaourt2-150x150

Dimanche, je me suis donc acheté une belle yaourtière d’occasion, que je suis en train de tester avec succès !!!

 

4 Arguments pour faire ses yaourts Maison :

  1. C’est économique : ça coûte le prix d’un litre de lait plus l’énergie pour chauffer les yaourts.
  2. C’est écologique : moins d’emballage, moins de transport… A ceci s’ajoute le fait que l’emballage du lait (brique ou bouteille) sera recyclé (ce qui n’est pas le cas des pots de yaourt en plastique).
  3. C’est plus naturel : on connaît la provenance du lait (son origine géographique, l’élevage…) et on est sûr qu’il n’y a pas d’additifs.
  4. C’est adapté à nos propres goûts : au lait de soja, aromatisés, etc.

J’ai changé de produits ménagers de base !!

8 mai 2012

Pour faire le ménage dans notre maison, nous dépensons en moyenne près de 220€ par an en produits ménagers. Et quel impact sur nos rejets dans l’environnement ??

Avant l’opération menée de changement de mes produits d’entretien, j’ai fait une photo souvenir, cf ci-dessous : vous y trouvez toute la famille des produits de la maison, du linge et de la vaisselle sortie de mes placards… franchement, je ne m’attendais pas à trouver autant de monde sur la photo !

J'ai changé de produits ménagers de base !! dans Produits d'entretien avant-300x200

Or ces produits contiennent pour la plupart des substances chimiques (phosphates, tensioactifs pétrochimiques, acides chlorhydriques, sulfuriques, phosphoriques, COV, emballages non recyclables…) toxiques et nocifs aussi bien pour notre santé que pour l’environnement (même si pour les plus récents j’essayais de choisir des produits industriels mais « verts », le résultat sur les rejets dans l’eau n’était toujours pas idéal, loin de là).

Les produits d’entretien étant facilement remplaçables par des produits naturels et peu coûteux, j’ai donc décidé de changer…

Après de longues recherches sur le Net (et particulièrement sur le blog de « Raffa, le grand ménage »), voici les produits de base (les seuls) que j’ai désormais pour l’entretien total de ma maison :

  • Bicarbonate de soude (Biocoop)
  • Vinaigre blanc (1er prix en grande surface)
  • Savon noir liquide (trouvé sur internet, « La ferme des peupliers »)
  • Savon de Marseille (Biocoop…)
  • Cristaux de soude (ceux que j’avais déjà, trouvés en grande surface)
  • Huiles essentielles, en particulier de l’arbre à thé au fort pouvoir désinfectant et anti-bactérien (Biocoop)

Voici la photo de la nouvelle famille … Elle me plait beaucoup plus !

apr%C3%A8s-300x208 ménage dans Produits d'entretien

Entre temps, j’ai fait un grand ménage de printemps de ma maison et aussi de ma voiture (1e fois en 2 ans, je découvre que l’on voit les passants  plus nets à travers un pare-brise dégraissé…!), donc j’ai quasiment écoulé le restant des anciens et j’ai évidemment récupéré les bouteilles vides. Oui, parce que ces nouveaux produits de base vont me servir à fabriquer des recettes pour les produits d’entretien de tous les jours (d’autres articles à venir…)

Tout d’abord, un mot sur chaque élément de la famille:

  • Le vinaigre (blanc ou d’alcool, aussi appelé « cristal ») est un nettoyant polyvalent aux multiples usages : pour détartrer, dégraisser, nettoyer les vitres, adoucir le linge, désinfecter. Le vinaigre peut être utilisé pur ou dilué dans de l’eau. Son efficacité peut être augmentée en le chauffant. Attention à ne pas utiliser sur du marbre, ou il va le dissoudre !
  • Le bicarbonate de soude : Connu pour sa capacité à nettoyer les fruits et les légumes, il est également très efficace pour neutraliser les mauvaises odeurs (poubelle, lave-vaisselle, réfrigérateur, litière…) et nettoyer les différents objets de la maison (plan de travail, évier, casserole, four, boite en plastique…). Mélangé à un peu d’eau, il forme une pâte légèrement abrasive qui décolle la saleté et les taches tenaces sans risque pour le support. Ajouté à la lessive, il augmente les performances de cette dernière tout en évitant au calcaire de se déposer dans le lave-linge. Saupoudré sur les tapis et moquettes, il ravive les couleurs. Il a aussi plein d’applications cosmétiques, alimentaires (c’est simplement du « baking soda »!) et même en cas de digestion difficile !
  • Les cristaux de soude (ou de « carbonate de soude », « carbonate de sodium »). Attention, à ne pas confondre avec son petit frère le bicarbonate de soude et la soude caustique NaOH (très dangereuse). Neutralisent les acides, hydrolysent les matières organiques, antitartrse, dissolvent les matières grasses et détachent. Utiles pour le nettoyage de l’email (baignoire, vasque de WC, lavabo,…), la lessive, pour adoucir l’eau, pour déboucher la plomberie (bouchon organique seulement), pour le nettoyage des sols et le nettoyage en général (contre la graisse)
  • Les huiles essentielles permettent d’assainir la maison tout en apportant une touche odorante. On choisit suivant ses goûts et aussi suivant les propriétés spécifiques de chaque huile. Renseignez-vous !
    L’huile essentielle de tea tree grâce à ses propriétés antibactériennes, antivirales et fongicides est idéale pour désinfecter les planches à découper, les toilettes ou le linge en cas de maladie contagieuse.
    L’huile essentielle de thym, désinfectante et antiseptique, permet d’assainir la maison.
    L’huile essentielle d’eucalyptus assainit tout en parfumant agréablement la maison.
  • Le savon de Marseille est composé de 72% d’huile végétale minimum (cette indication doit être gravée dans le savon). A l’origine seule l’huile d’olive (de la région) était tolérée. Puis les huiles en provenance des colonies (arachide, coco, coprah, palme, etc.) ont été acceptées (mais moins écolos !). Les savons de Marseille industriels, et certains traditionnels, contiennent toutes d’additifs et ne sont donc pas aussi biodégradables que le vrai savon de Marseille.
    Le savon de Marseille est essentiellement utilisé pour le lavage du linge (ainsi que pour l’hygiène corporelle, y compris dents et cheveux!). Râpé et mélangé à de l’eau, il constitue un nettoyant multi-usage. Il est aussi antiseptique.
  • Le savon noir ménager (mou ou liquide) est un produit nettoyant multi-usages. On trouve du savon noir à l’huile d’olive, à l’huile de lin, à l’huile de noix, à l’huile de maïs, etc. Attention aux faux savons noirs enrichis à ci ou ça ! Dégraissant puissant, utilisé pour le nettoyage de la cuisine. Dilué en faible quantité dans l’eau, le savon noir liquide est recommandé pour laver de nombreux types de sols comme le carrelage, le lino, les tomettes, le béton et même certains parquets. Ce produit a aussi des vertus désinfectantes. Excellent détachant pour le linge juste avant le lavage en machine. A pulvériser directement sur les plantes pour les traiter ( répulsif contre les parasites et les insectes); Peut-être également utilisé comme shampooing antibactérien pour nos amies les bêtes. Attention, on trouve aussi du savon noir oriental (à base d’huile d’olive et de purée d’olives noires) et c’est un produit différent, pour le corps !

 

ekologuy-produits-m%C3%A9nagers raffa

J’adore ces illustrations d’Ekologuy, par Morgane Parisi !!!!

12345...7