Archive de la catégorie ‘Produits d’entretien’

J’ai choisi mes recettes de produits ménagers

Samedi 25 août 2012

Après avoir laissé passer le temps nécessaire pour les tester, les voici enfin!
A nouveau, beaucoup de recettes proviennent du blog de Raffa, le Grand Ménage. Voir l’article précédent pour le choix des produits de base, l’objectif étant de réaliser l’entretien de toute la maison avec un nombre minimal de produits, en étant exigeante sur leur efficacité et sur les rejets engendrés.
Si vous vous baladez sur internet, vous trouverez des recettes à la pelle; voici une compilation des produits que j’ai choisi de réaliser  (et n’oubliez pas, si ces recettes ne vous plaisent pas, il y en a plein d’autres !):

 J'ai choisi mes recettes de produits ménagers dans Produits d'entretien gants-jardin-vert

Liquide Vaisselle

Recette :

  • un flacon de 500 ml
  • 1 CC de bicarbonate de soude
  • 1 CS de vinaigre blanc (attention, réaction avec le bicarbonate –> dégagement gazeux de CO2 : ça monte! agiter en faisant tourner le flacon).
  • 1/5 de Savon noir liquide; ou à défaut, 1 CC à 1 CS de cristaux de soude (mais ça moussera pas vraiment)
  • Remplir d’eau le restant du flacon
  • 15 à 20 gouttes d’HE citron
  • Agiter doucement
    L’ordre d’incorporation des ingrédients est important si vous ne voulez pas un geiser qui innonde toute votre cuisine. Pour avoir une belle mousse : 5 jets (ou un peu plus) dans le tourbillon d’eau sous le robinet de l’évier quand il est rempli à moitié (si avant trop de mousse, si après pas assez).

Utilisation :  Pour laver la vaisselle à la main, pardi ! Quelques gouttes sur l’éponge et frotter. Bien rincer

 

Nettoyant / Dégraissant multi-usage

Recette :

  • Faire chauffer une casserole d’eau (~1L), et ajouter:
  • 1 verre de cristaux de soude
  • 1/2 verre de bicarbonate de soude
  • 1/2 verre de savon noir liquide
  • 1 1/2 verre de vinaigre blanc (attention, ça monte !)
  • Laisser refroidir, puis ajouter quelques gouttes d’HE si souhaité (par exemple d’1 CS de citron, d’1CS de pin et d’1 CS de Tea Tree)
  • Mettre dans un vaporisateur pour faciliter l’utilisation

Utilisation: Dégraissant multi-usage, particulièrement adéquat pour toute la cuisine, les plaques de cuisson, le four, etc …

 

Nettoyant / Désinfectant , salle de bains y compris WC (utilisation quotidienne)

Recette:

  • Un vaporisateur de 500 mL
  • 1/3 de vinaigre
  • 2/3 d’eau
  • 2 CC d’HE de Tea tree ou autre, par exemple mélange Pamplemousse, Lavandin, Pin douglas, Eucalyptus radié

Utilisation: Désinfectant multi-usage. S’utilise pur sur les surfaces à désinfecter (plans de travail, poubelles,  frigo, four à micro-ondes, les placards, l’évier, la salle de bain et son  lavabo (dans ce cas, saupoudrer un peu de bicarbonate)), ou encore dilué dans de l’eau très chaude avec la même quantité de cristaux de soude, le carrelage mural, la vitre de douche … Rincer
Vaporiser sur les parois des WC, laisser agir 15 à 20 minutes, puis brosser.

 

Lessive pour le linge

Recette:

  • Un bidon opaque de 2L minimum (3L idéalement)
  • Dans un blender ou un robot ou avec un mixer à soupe, mixer:
    • 75g de savon de Marseille (au mixer, ou simplement à l’économe)
    • 1 verre à moutarde de cristaux de soude (si vous n’aimez pas la consistance, vous pouvez supprimer cette étape)
    • 2 litres d’eau bouillante
  • Verser le mélange dans le bidon. Laisser refroidir
  • Ajouter 10 gouttes d’HE de votre choix (facultatif. ex Tea Tree  ou Pin sylvestre ou Lavandin)
  • En refroidissant, le mélange se gélifie. D’où l’intérêt de prendre un grand bidon pour bien secouer avant chaque utilisation… L’idéal étant même de répartir la préparation dans 2 bidons, pour avoir toute la place d’agiter!

Utilisation: 1/2 verre à moutarde à chaque machine. Cf cet article sur l’entretien des vêtements.

 

Produit d’entretien de la plomberie

Recette:

  • Un bocal hermétique (environ 500mL)
  • Verser 1 verre de bicarbonate de soude et  1 verre de sel fin dans le bocal. Agiter

Utilisation: Mettre 3 CS du mélange dans la tuyauterie, faire suivre de 1 L d’eau bouillante vinaigrée

 

Etiquettes

Vous pouvez faire de jolies étiquettes sur chacun de ces produits (pour rappeler la date de fabrication, la recette et l’utilisation, ça peut servir!). Pour coller les étiquettes, j’ai trouvé cette technique sur internet:  » Je met un tout petit peu de lait dans une assiette (j’ajoute toujours un peu de sucre et je touille). Je découpe mon étiquette, je la fais passer délicatement sur la surface du lait et je pose direct sur le pot. Un ti coup de chiffon pour essuyer le surplus et voilà ! Ca colle super… et quand le pot est vide un coup dans l’eau de la vaisselle et ça se décolle super bien aussi. »

 

Autres opérations, qui ne nécessitent pas de produit spécifique (hormis nos fameux produits de base) ni recette préparée à l’avance:

Nettoyer les WC (gros nettoyage)

  • Tous les 15j, verser une poignée de cristaux de soude dilués dans un peu d’eau chaude. Laisser agir 15 minutes. Brosser et tirer la chasse.

Nettoyer les sols (Lino, Carrelage, plancher vitrifié, tomettes, béton)

  • 1 CS de savon noir liquide dans 1 seau d’eau. Passer la serpillière. Pas besoin de rincer.
  • Utile aussi pour nettoyer en profondeur le marbre par exemple

Nettoyer les vitres et miroirs

  • Passer une lingette microfibre très légèrement humide d’eau.

Détartrer une bouilloire ou une cafetière

  • Faire passer ou faire bouillir un mélange eau/vinaigre blanc en proportions égales. Bien rincer.

Nettoyer le four à micro-ondes

  • Placer un bol de vinaigre dans le four, et faire chauffer quelques instants. Passer ensuite la lingette microfibres

Détarter la machine à laver le linge

  •  Verser 1 litre de vinaigre blanc dans le tambour de la machine et lancer un programme à vide. A faire environ 1 fois/an.

Mini glossaire: CC: cuillère à café; CS: cuillère à soupe; HE: huile essentielle

lavenderfield_01 ménage dans Produits d'entretien

Je choisis mon papier toilette!

Dimanche 10 juin 2012

Denièrement plusieurs personnes ont flashé sur mon papier de toilette, je voudrais donc lui consacrer un article … ;-) Il se trouve que c’est aussi le modèle que « gege » a déjà cité dans un commentaire il y a quelques semaines, comme quoi nos choix doivent être cohérents !

Mes critères de choix:

  1. Il existe du papier toilette fabriqué à partir de papier recyclé, ce qui nécessite moins d’énergie que la fabrication à partir de nouveaux arbres. Choisir alors du papier non blanchi au chlore (sinon je ne vois pas réellement l’intéret de prendre du recyclé mais pour la fabrication duquel on a à nouveau sur-pollué afin d’avoir du papier blanc pour notre confort psychologique…)
  2. Le papier toilette compact prend moins de place, comme son nom l’indique ; en conséquence, cela permet de réduire la consommation d’énergie liée à son transport, et diminuer la quantité d’emballages.
  3. Il existe aussi du papier toilette compact fabriqué à partir de bois issu de forêts certifiées FSC (Le label mondial FSC permet de reconnaître du bois provenant de forêts gérées dans une optique durable), mais je n’en ai pas encore trouvé…

Voici donc la photo du mien (trouvé en grande surface).

Je choisis mon papier toilette! dans Produits d'entretien papier-toilette-300x224

On distingue :

  • l’Ecolabel européen (petite fleur, avec une tige et quatre feuilles vertes, dont les douze pétales sont des étoiles bleues qui entourent un euro vert). L’attribution du label se fait en tenant compte des objectifs européens en matière d’environnement et d’éthique. Il s’agit en particulier de guarantir que le produit soit :
    - fabriqué à partir de fibres durables,
    - fabriqué avec un process générant une faible pollution atmosphérique et aquatique (interdiction du chlore par exemple),
    - fabriqué avec un process générant une faible niveau d’émission de gaz à effet de serre et de consommation d’électricité.
  • la mention « fibres 100% recyclées », qui proviennent du recyclages des emballages briques alimentaires
  • la mention « compact » avec son petit dessin

De plus, ces rouleaux ne sont ni plus chers que les autres, ni moins confortables; alors, ce n’est pas parfait (je suis restée pour l’instant aux toilettes à l’eau), mais autant choisir ceux-ci qui ont moins d’impact sur l’environnement !

Et en plus, ils ne vous apportent que des remarques positives ! ;-)

J’utilise des chiffons micro-fibres lavables

Mardi 15 mai 2012

En fait, ça fait un moment mais je ne les utilisais pas au mieux de leurs possibilités, puisque je ne connaissais pas l’utilisation humide …

J'utilise des chiffons micro-fibres lavables dans Déchets (limitation et gestion) lingettes-microfibres-150x150

Qu’est-ce qu’une lingette microfibres ? Cf cet article publicitaire pour connaitre un peu mieux. Dans les grandes lignes :

  • Lorsque les fibres sont sèches et grâce à sa composition polyamide polyester, la microfibre a des propriétés électrostatiques. Chargée d’électricité positive, elle attire la poussière et les saletés qui s’accumulent dans son réseau de fibres. Les chiffonnettes attirent la saleté comme par magie. Par la suite, grâce à cette propriété, la redéposition de la poussière est retardée.
  • Lorsque les fibres sont humides, elles ont un pouvoir dégraissant, sans utiliser aucun produit d’entretien, aucun produit chimique, simplement de l’eau et rien d’autre. Elles doivent s’utiliser humides, mais fortement essorées pour les vitres, ainsi que sur les surfaces graisseuses.

Conseil, achetez de la bonne qualité, en faisant attention au pourcentage de polyamide (20% -30%), elles seront un bon investissement pour le futur!

Aujourd’hui, j’ai nettoyé toutes mes fenêtres facilement, et uniquement avec une lingette très légèrement humide (qui passe ensuite dans la machine !). Et honnêtement, j’ai été plus que surprise par la facilité et la qualité du résultat !

Dire qu’avant, j’utilisais du produit chimique, des sopalins à gogo, et ça me prenait beaucoup plus de temps…!!

Prochaine étape, essayer l’utilisation humide pour le nettoyage dans la cuisine et la salle de bain.

J’ai banni l’eau de Javel !

Mardi 8 mai 2012

Comme je l’ai expliqué dans un article récent, j’ai changé de produits ménagers; pourtant, je crois nécessaire de faire un article spécifique sur l’eau de Javel, vu la façon  « sans Javel point de salut » dont nous sont présentées les pubs TV…
J'ai banni l'eau de Javel !  dans Produits d'entretien javeldanger-150x150 dans Produits d'entretien

Pour un article ultra complet, allez voir (encore!) sur le blog de « Raffa, le grand ménage »

Quelques idées soulignées:

  1. Il est utopique de penser aseptiser la maison de fond en comble. En effet, il suffit de faire quelques pas dans la pièce nettoyée, d’ouvrir la fenêtre, pour la « contaminer ». Une désinfection n’est utile que lorsqu’un habitant a une maladie contagieuse. En effet, contrairement au but recherché, désinfecter systématiquement la maison affaiblit les défenses immunitaires des occupants. L’eau de Javel est un biocide puissant ce qui signifie qu’il tue toute forme de vie. Le problème c’est que pour une utilisation régulière son action est bien trop puissante. Elle en devient alors dangereuse. En effet, les produits désinfectants rompent l’équilibre nécessaire entre les « bonnes » bactéries et les autres dites « pathogènes ». Si cet équilibre est perturbé, certains germes pathogènes vont se développer au dépend des autres et augmenter le risque de contamination et de maladie.
  2.  L’eau de Javel est une solution d’hypochlorite de sodium (NaClO ==> Na+ + ClO-) obtenue en général par réaction entre du dichlore (Cl2) et de la soude (NaOH). La composition de cette solution dépend du pH.
    L’acide hypochloreux (HClO présent à pH basique) est un acide faible. Il a un pouvoir bactéricide, sporicide, fongicide et virucide  puissant. L’ion hypochlorite (ClO-), lui, est un peu moins bactéricide mais c’est un oxydant puissant. C’est grâce à ces propriétés que l’eau de Javel peut décolorer et désinfecter.  Il est important de noter que l’eau de Javel NE NETTOIE PAS, ne détartre pas. C’est un blanchissant toxique qui donne une impression de propreté.
  3. L’eau de Javel est un produit toxique et corrosif (surtout lorsqu’elle est concentrée). Elle peut provoquer des brûlures de la peau et des yeux en cas de projection.
    Le dichlore (gaz produit lors de la réaction entre de l’eau de Javel et de l’acide) est un gaz toxique utilisé comme gaz de combat lors de la 1ère guerre mondiale. Les effets vont de la simple irritation du nez jusqu’à la suffocation, l’arrêt respiratoire et la mort. D’où l’importance de ne JAMAIS utiliser de l’eau de Javel avec un acide (détartrant, vinaigre etc.).
    Les chloramines (gaz produit par réaction entre l’eau de Javel et l’ammoniaque) sont très irritantes pour les yeux et les muqueuses. Notez bien que l’urine contient de l’urée qui contient de l’ammoniaque donc évitez d’uriner à la piscine et de verser de l’eau de javel dans un WC contenant de l’urine.
    N’oubliez pas que l’eau de Javel est un produit instable, il ne faut jamais la mélanger à d’autres produits ou à de l’eau chaude.
  4. De sa fabrication à son rejet final l’eau de Javel libère du chlore qui réagit avec les matières organiques du sol, de l’eau, de l’air et forme des composés organochlorés. Ces derniers sont toxiques pour la faune et persistants : ils s’accumulent dans la chaîne alimentaire et sont cancérigènes ou mutagènes.
    Mais surtout, la désinfection massive de nos intérieurs perturbe l’équilibre bactérien normal (et inoffensif) de nos maisons et de l’environnement. Des bactéries pathogènes peuvent alors s’installer. L’usage régulier de l’eau de Javel favorise les bactéries résistantes et la diminution de l’immunité.

 

J’ai changé de produits ménagers de base !!

Mardi 8 mai 2012

Pour faire le ménage dans notre maison, nous dépensons en moyenne près de 220€ par an en produits ménagers. Et quel impact sur nos rejets dans l’environnement ??

Avant l’opération menée de changement de mes produits d’entretien, j’ai fait une photo souvenir, cf ci-dessous : vous y trouvez toute la famille des produits de la maison, du linge et de la vaisselle sortie de mes placards… franchement, je ne m’attendais pas à trouver autant de monde sur la photo !

J'ai changé de produits ménagers de base !! dans Produits d'entretien avant-300x200

Or ces produits contiennent pour la plupart des substances chimiques (phosphates, tensioactifs pétrochimiques, acides chlorhydriques, sulfuriques, phosphoriques, COV, emballages non recyclables…) toxiques et nocifs aussi bien pour notre santé que pour l’environnement (même si pour les plus récents j’essayais de choisir des produits industriels mais « verts », le résultat sur les rejets dans l’eau n’était toujours pas idéal, loin de là).

Les produits d’entretien étant facilement remplaçables par des produits naturels et peu coûteux, j’ai donc décidé de changer…

Après de longues recherches sur le Net (et particulièrement sur le blog de « Raffa, le grand ménage »), voici les produits de base (les seuls) que j’ai désormais pour l’entretien total de ma maison :

  • Bicarbonate de soude (Biocoop)
  • Vinaigre blanc (1er prix en grande surface)
  • Savon noir liquide (trouvé sur internet, « La ferme des peupliers »)
  • Savon de Marseille (Biocoop…)
  • Cristaux de soude (ceux que j’avais déjà, trouvés en grande surface)
  • Huiles essentielles, en particulier de l’arbre à thé au fort pouvoir désinfectant et anti-bactérien (Biocoop)

Voici la photo de la nouvelle famille … Elle me plait beaucoup plus !

apr%C3%A8s-300x208 ménage dans Produits d'entretien

Entre temps, j’ai fait un grand ménage de printemps de ma maison et aussi de ma voiture (1e fois en 2 ans, je découvre que l’on voit les passants  plus nets à travers un pare-brise dégraissé…!), donc j’ai quasiment écoulé le restant des anciens et j’ai évidemment récupéré les bouteilles vides. Oui, parce que ces nouveaux produits de base vont me servir à fabriquer des recettes pour les produits d’entretien de tous les jours (d’autres articles à venir…)

Tout d’abord, un mot sur chaque élément de la famille:

  • Le vinaigre (blanc ou d’alcool, aussi appelé « cristal ») est un nettoyant polyvalent aux multiples usages : pour détartrer, dégraisser, nettoyer les vitres, adoucir le linge, désinfecter. Le vinaigre peut être utilisé pur ou dilué dans de l’eau. Son efficacité peut être augmentée en le chauffant. Attention à ne pas utiliser sur du marbre, ou il va le dissoudre !
  • Le bicarbonate de soude : Connu pour sa capacité à nettoyer les fruits et les légumes, il est également très efficace pour neutraliser les mauvaises odeurs (poubelle, lave-vaisselle, réfrigérateur, litière…) et nettoyer les différents objets de la maison (plan de travail, évier, casserole, four, boite en plastique…). Mélangé à un peu d’eau, il forme une pâte légèrement abrasive qui décolle la saleté et les taches tenaces sans risque pour le support. Ajouté à la lessive, il augmente les performances de cette dernière tout en évitant au calcaire de se déposer dans le lave-linge. Saupoudré sur les tapis et moquettes, il ravive les couleurs. Il a aussi plein d’applications cosmétiques, alimentaires (c’est simplement du « baking soda »!) et même en cas de digestion difficile !
  • Les cristaux de soude (ou de « carbonate de soude », « carbonate de sodium »). Attention, à ne pas confondre avec son petit frère le bicarbonate de soude et la soude caustique NaOH (très dangereuse). Neutralisent les acides, hydrolysent les matières organiques, antitartrse, dissolvent les matières grasses et détachent. Utiles pour le nettoyage de l’email (baignoire, vasque de WC, lavabo,…), la lessive, pour adoucir l’eau, pour déboucher la plomberie (bouchon organique seulement), pour le nettoyage des sols et le nettoyage en général (contre la graisse)
  • Les huiles essentielles permettent d’assainir la maison tout en apportant une touche odorante. On choisit suivant ses goûts et aussi suivant les propriétés spécifiques de chaque huile. Renseignez-vous !
    L’huile essentielle de tea tree grâce à ses propriétés antibactériennes, antivirales et fongicides est idéale pour désinfecter les planches à découper, les toilettes ou le linge en cas de maladie contagieuse.
    L’huile essentielle de thym, désinfectante et antiseptique, permet d’assainir la maison.
    L’huile essentielle d’eucalyptus assainit tout en parfumant agréablement la maison.
  • Le savon de Marseille est composé de 72% d’huile végétale minimum (cette indication doit être gravée dans le savon). A l’origine seule l’huile d’olive (de la région) était tolérée. Puis les huiles en provenance des colonies (arachide, coco, coprah, palme, etc.) ont été acceptées (mais moins écolos !). Les savons de Marseille industriels, et certains traditionnels, contiennent toutes d’additifs et ne sont donc pas aussi biodégradables que le vrai savon de Marseille.
    Le savon de Marseille est essentiellement utilisé pour le lavage du linge (ainsi que pour l’hygiène corporelle, y compris dents et cheveux!). Râpé et mélangé à de l’eau, il constitue un nettoyant multi-usage. Il est aussi antiseptique.
  • Le savon noir ménager (mou ou liquide) est un produit nettoyant multi-usages. On trouve du savon noir à l’huile d’olive, à l’huile de lin, à l’huile de noix, à l’huile de maïs, etc. Attention aux faux savons noirs enrichis à ci ou ça ! Dégraissant puissant, utilisé pour le nettoyage de la cuisine. Dilué en faible quantité dans l’eau, le savon noir liquide est recommandé pour laver de nombreux types de sols comme le carrelage, le lino, les tomettes, le béton et même certains parquets. Ce produit a aussi des vertus désinfectantes. Excellent détachant pour le linge juste avant le lavage en machine. A pulvériser directement sur les plantes pour les traiter ( répulsif contre les parasites et les insectes); Peut-être également utilisé comme shampooing antibactérien pour nos amies les bêtes. Attention, on trouve aussi du savon noir oriental (à base d’huile d’olive et de purée d’olives noires) et c’est un produit différent, pour le corps !

 

ekologuy-produits-m%C3%A9nagers raffa

J’adore ces illustrations d’Ekologuy, par Morgane Parisi !!!!