Je me renseigne sur les solutions de compostage

Le premier réflexe, lorsqu’il s’agit de nos déchets ménagers, est d’en limiter la quantité à la source, en limitant au maximum le suremballage, en achetant en vrac, en privilégieant les gros conditionnements, en n’ayant pas « les yeux plus gros que le ventre » pour les produits périssables, etc.
Le second, est de réaliser un bon tri sélectif (verre, papier, carton, plastiques, textiles, boites de conserves,…).

Ensuite, après ce tri, la moitié de la portion restante est composée de déchets organiques compostables. Il s’agit aussi bien du trognon de pomme que du restant de repas, du marc de café avec son filtre ou encore des épluchures de pomme de terre …

Composter ces détritus allège votre poubelle non seulement en vous faisant gagner de l’argent (moins de sacs poubelle payés, moins de poids dans la poubelle à puce lorsque c’est le cas), mais en diminuant également les charges pour la communauté et l’impact environnemental des camions et centres  (ramassage et élimination des ordures). Le compost obtenu sera facilement valorisé sur le jardin, dans les bacs de fleurs ou pour les plantes d’appartement, diminuant ainsi les achats d’engrais et de terreau.

En résumé, le compostage c’est gagnant-gagnant !!!

 

Je me renseigne sur les solutions de compostage dans Déchets (limitation et gestion) compostageAlors, comment faire ??? Renseignez-vous auprès de votre mairie !
Car désormais, pour une participation de quelques euros, de plus en plus de villes proposent des solutions de compostage.

Par exemple à Evreux-27 et Sommières-30 (pour prendre les exemples que je connais!), il suffit d’une participation financière de 10€ pour que la commune vous mette à disposition un bac à compost (à placer dans son jardin).

 

 

 

Rappel : Tous les déchets organiques, à différents degrés, sont compostables :

  • les déchets de cuisine : épluchures, coquilles d’oeufs, marc de café, filtres en papier, pain, laitages, croûtes de fromages, fanes de légumes, fruits et légumes abîmés, etc. ;
  • les déchets de jardin : tontes de gazon, feuilles, fleurs fanées, mauvaises herbes, etc. ;
  • les déchets de maison : mouchoirs en papier et essuie-tout, cendres de bois, sciures et copeaux, papier journal, cartons salis (mais non souillés par des produits polluants), plantes d’intérieur, etc.

 

Pour aller plus loin : les différentes techniques de compostage

CompostBinStack_wb compost dans Déchets (limitation et gestion)

Mots-clefs :

Laisser un commentaire