J’ai changé de produits ménagers de base !!

Pour faire le ménage dans notre maison, nous dépensons en moyenne près de 220€ par an en produits ménagers. Et quel impact sur nos rejets dans l’environnement ??

Avant l’opération menée de changement de mes produits d’entretien, j’ai fait une photo souvenir, cf ci-dessous : vous y trouvez toute la famille des produits de la maison, du linge et de la vaisselle sortie de mes placards… franchement, je ne m’attendais pas à trouver autant de monde sur la photo !

J'ai changé de produits ménagers de base !! dans Produits d'entretien avant-300x200

Or ces produits contiennent pour la plupart des substances chimiques (phosphates, tensioactifs pétrochimiques, acides chlorhydriques, sulfuriques, phosphoriques, COV, emballages non recyclables…) toxiques et nocifs aussi bien pour notre santé que pour l’environnement (même si pour les plus récents j’essayais de choisir des produits industriels mais « verts », le résultat sur les rejets dans l’eau n’était toujours pas idéal, loin de là).

Les produits d’entretien étant facilement remplaçables par des produits naturels et peu coûteux, j’ai donc décidé de changer…

Après de longues recherches sur le Net (et particulièrement sur le blog de « Raffa, le grand ménage »), voici les produits de base (les seuls) que j’ai désormais pour l’entretien total de ma maison :

  • Bicarbonate de soude (Biocoop)
  • Vinaigre blanc (1er prix en grande surface)
  • Savon noir liquide (trouvé sur internet, « La ferme des peupliers »)
  • Savon de Marseille (Biocoop…)
  • Cristaux de soude (ceux que j’avais déjà, trouvés en grande surface)
  • Huiles essentielles, en particulier de l’arbre à thé au fort pouvoir désinfectant et anti-bactérien (Biocoop)

Voici la photo de la nouvelle famille … Elle me plait beaucoup plus !

apr%C3%A8s-300x208 ménage dans Produits d'entretien

Entre temps, j’ai fait un grand ménage de printemps de ma maison et aussi de ma voiture (1e fois en 2 ans, je découvre que l’on voit les passants  plus nets à travers un pare-brise dégraissé…!), donc j’ai quasiment écoulé le restant des anciens et j’ai évidemment récupéré les bouteilles vides. Oui, parce que ces nouveaux produits de base vont me servir à fabriquer des recettes pour les produits d’entretien de tous les jours (d’autres articles à venir…)

Tout d’abord, un mot sur chaque élément de la famille:

  • Le vinaigre (blanc ou d’alcool, aussi appelé « cristal ») est un nettoyant polyvalent aux multiples usages : pour détartrer, dégraisser, nettoyer les vitres, adoucir le linge, désinfecter. Le vinaigre peut être utilisé pur ou dilué dans de l’eau. Son efficacité peut être augmentée en le chauffant. Attention à ne pas utiliser sur du marbre, ou il va le dissoudre !
  • Le bicarbonate de soude : Connu pour sa capacité à nettoyer les fruits et les légumes, il est également très efficace pour neutraliser les mauvaises odeurs (poubelle, lave-vaisselle, réfrigérateur, litière…) et nettoyer les différents objets de la maison (plan de travail, évier, casserole, four, boite en plastique…). Mélangé à un peu d’eau, il forme une pâte légèrement abrasive qui décolle la saleté et les taches tenaces sans risque pour le support. Ajouté à la lessive, il augmente les performances de cette dernière tout en évitant au calcaire de se déposer dans le lave-linge. Saupoudré sur les tapis et moquettes, il ravive les couleurs. Il a aussi plein d’applications cosmétiques, alimentaires (c’est simplement du « baking soda »!) et même en cas de digestion difficile !
  • Les cristaux de soude (ou de « carbonate de soude », « carbonate de sodium »). Attention, à ne pas confondre avec son petit frère le bicarbonate de soude et la soude caustique NaOH (très dangereuse). Neutralisent les acides, hydrolysent les matières organiques, antitartrse, dissolvent les matières grasses et détachent. Utiles pour le nettoyage de l’email (baignoire, vasque de WC, lavabo,…), la lessive, pour adoucir l’eau, pour déboucher la plomberie (bouchon organique seulement), pour le nettoyage des sols et le nettoyage en général (contre la graisse)
  • Les huiles essentielles permettent d’assainir la maison tout en apportant une touche odorante. On choisit suivant ses goûts et aussi suivant les propriétés spécifiques de chaque huile. Renseignez-vous !
    L’huile essentielle de tea tree grâce à ses propriétés antibactériennes, antivirales et fongicides est idéale pour désinfecter les planches à découper, les toilettes ou le linge en cas de maladie contagieuse.
    L’huile essentielle de thym, désinfectante et antiseptique, permet d’assainir la maison.
    L’huile essentielle d’eucalyptus assainit tout en parfumant agréablement la maison.
  • Le savon de Marseille est composé de 72% d’huile végétale minimum (cette indication doit être gravée dans le savon). A l’origine seule l’huile d’olive (de la région) était tolérée. Puis les huiles en provenance des colonies (arachide, coco, coprah, palme, etc.) ont été acceptées (mais moins écolos !). Les savons de Marseille industriels, et certains traditionnels, contiennent toutes d’additifs et ne sont donc pas aussi biodégradables que le vrai savon de Marseille.
    Le savon de Marseille est essentiellement utilisé pour le lavage du linge (ainsi que pour l’hygiène corporelle, y compris dents et cheveux!). Râpé et mélangé à de l’eau, il constitue un nettoyant multi-usage. Il est aussi antiseptique.
  • Le savon noir ménager (mou ou liquide) est un produit nettoyant multi-usages. On trouve du savon noir à l’huile d’olive, à l’huile de lin, à l’huile de noix, à l’huile de maïs, etc. Attention aux faux savons noirs enrichis à ci ou ça ! Dégraissant puissant, utilisé pour le nettoyage de la cuisine. Dilué en faible quantité dans l’eau, le savon noir liquide est recommandé pour laver de nombreux types de sols comme le carrelage, le lino, les tomettes, le béton et même certains parquets. Ce produit a aussi des vertus désinfectantes. Excellent détachant pour le linge juste avant le lavage en machine. A pulvériser directement sur les plantes pour les traiter ( répulsif contre les parasites et les insectes); Peut-être également utilisé comme shampooing antibactérien pour nos amies les bêtes. Attention, on trouve aussi du savon noir oriental (à base d’huile d’olive et de purée d’olives noires) et c’est un produit différent, pour le corps !

 

ekologuy-produits-m%C3%A9nagers raffa

J’adore ces illustrations d’Ekologuy, par Morgane Parisi !!!!

Mots-clefs : ,

8 Réponses à “J’ai changé de produits ménagers de base !!”

  1. gege dit :

    Après avoir vu tes nouvelles bouteilles, j’ai maintenant hate que tu postes tes formules magiques !!!
    J’aimerais bien les reproduire ici…

    • natheco dit :

      Ca va venir, j’y travaille ! :-p
      je ne voudrais poster les nouvelles recettes que quand je les aurai testé et qu’elles m’auront donné satisfaction donc ça peut prendre encore quelques semaines … mais promis c’est en cours :-)

  2. laurence aboneobio dit :

    A ajouter aussi à la liste des produits utiles et qui ne polluent pas : les microfibres (regardez le % de polyamide : 30 % c’est le top). Autre solution aussi, acheter des bidons de 5 litres (savon noir, nettoyant multi usages, …) http://www.aboneobio.com/menage-bio/entretien-bio-surfaces-c-48_24_73.html

    • natheco dit :

      Tout à fait d’accord pour les microfibres !
      Concernant les gros volumes, oui bien sûr dans l’absolu, mais je pense déjà tenir largement plus d’1 an avec ma bouteille de 1L , alors je ne me vois pas acheter 5L …

  3. Delph dit :

    Super article!! Hâte de voir tous vos conseils ; )
    J’utilise également ce savon noir liquide, fabriqué et acheté directement auprès du fabricant, une vraie savonnerie marseillaise, La Savonnerie du Midi.

    Pouvez-vous nous donner des conseils d’utilisation de la terre de sommières?

    A bientot, Delph

    • natheco dit :

      Merci Delph pour tes commentaires.
      Ca fait plusieurs produits que j’achète en provenance de la savonnerie du midi, je pense que c’est une des rares dernières, mais à chaque fois en passant via un distributeur, car j’habite trop loin de marseille…
      Concernant la terre de sommières je n’ai jamais eu l’occasion d’essayer, il parait que c’est un bon détachant à sec (véro un avis ?)

  4. Ékysse dit :

    J’y suis passée aussi, après avoir déniché un petit livre appelé « comment entretenir sa maison au naturel ». Depuis, moquette et murs sont comme neufs :) et je parle pas de l’émail de la baignoire ! Un peu de vinaigre et hop !

  5. Moreau dit :

    il y a du gel Wc écologique ce que j’utilise pour les toilettes

Laisser un commentaire