J’ai banni l’eau de Javel !

Comme je l’ai expliqué dans un article récent, j’ai changé de produits ménagers; pourtant, je crois nécessaire de faire un article spécifique sur l’eau de Javel, vu la façon  « sans Javel point de salut » dont nous sont présentées les pubs TV…
J'ai banni l'eau de Javel !  dans Produits d'entretien javeldanger-150x150 dans Produits d'entretien

Pour un article ultra complet, allez voir (encore!) sur le blog de « Raffa, le grand ménage« 

Quelques idées soulignées:

  1. Il est utopique de penser aseptiser la maison de fond en comble. En effet, il suffit de faire quelques pas dans la pièce nettoyée, d’ouvrir la fenêtre, pour la « contaminer ». Une désinfection n’est utile que lorsqu’un habitant a une maladie contagieuse. En effet, contrairement au but recherché, désinfecter systématiquement la maison affaiblit les défenses immunitaires des occupants. L’eau de Javel est un biocide puissant ce qui signifie qu’il tue toute forme de vie. Le problème c’est que pour une utilisation régulière son action est bien trop puissante. Elle en devient alors dangereuse. En effet, les produits désinfectants rompent l’équilibre nécessaire entre les « bonnes » bactéries et les autres dites « pathogènes ». Si cet équilibre est perturbé, certains germes pathogènes vont se développer au dépend des autres et augmenter le risque de contamination et de maladie.
  2.  L’eau de Javel est une solution d’hypochlorite de sodium (NaClO ==> Na+ + ClO-) obtenue en général par réaction entre du dichlore (Cl2) et de la soude (NaOH). La composition de cette solution dépend du pH.
    L’acide hypochloreux (HClO présent à pH basique) est un acide faible. Il a un pouvoir bactéricide, sporicide, fongicide et virucide  puissant. L’ion hypochlorite (ClO-), lui, est un peu moins bactéricide mais c’est un oxydant puissant. C’est grâce à ces propriétés que l’eau de Javel peut décolorer et désinfecter.  Il est important de noter que l’eau de Javel NE NETTOIE PAS, ne détartre pas. C’est un blanchissant toxique qui donne une impression de propreté.
  3. L’eau de Javel est un produit toxique et corrosif (surtout lorsqu’elle est concentrée). Elle peut provoquer des brûlures de la peau et des yeux en cas de projection.
    Le dichlore (gaz produit lors de la réaction entre de l’eau de Javel et de l’acide) est un gaz toxique utilisé comme gaz de combat lors de la 1ère guerre mondiale. Les effets vont de la simple irritation du nez jusqu’à la suffocation, l’arrêt respiratoire et la mort. D’où l’importance de ne JAMAIS utiliser de l’eau de Javel avec un acide (détartrant, vinaigre etc.).
    Les chloramines (gaz produit par réaction entre l’eau de Javel et l’ammoniaque) sont très irritantes pour les yeux et les muqueuses. Notez bien que l’urine contient de l’urée qui contient de l’ammoniaque donc évitez d’uriner à la piscine et de verser de l’eau de javel dans un WC contenant de l’urine.
    N’oubliez pas que l’eau de Javel est un produit instable, il ne faut jamais la mélanger à d’autres produits ou à de l’eau chaude.
  4. De sa fabrication à son rejet final l’eau de Javel libère du chlore qui réagit avec les matières organiques du sol, de l’eau, de l’air et forme des composés organochlorés. Ces derniers sont toxiques pour la faune et persistants : ils s’accumulent dans la chaîne alimentaire et sont cancérigènes ou mutagènes.
    Mais surtout, la désinfection massive de nos intérieurs perturbe l’équilibre bactérien normal (et inoffensif) de nos maisons et de l’environnement. Des bactéries pathogènes peuvent alors s’installer. L’usage régulier de l’eau de Javel favorise les bactéries résistantes et la diminution de l’immunité.

 

Laisser un commentaire