Archive pour mai 2012

J’achète l’alimentaire en « vrac »

Dimanche 27 mai 2012

Actuellement, la quantité des déchets ménagers (et assimilés) quotidiens par habitant a quasiment triplé en vingt ans et atteint aujourd’hui plus de 430 kg en moyenne par personne et par an. Parmi ces déchets ménagers, les emballages et sacs plastiques occupent malheureusement une place de choix.

Pour lutter contre la pollution environnementale, il y a des solutions, en particulier l’achat en vrac.

En particulier, Biocoop propose aux consommateurs de nombreux produits en vrac : Fruits et légumes, bien sûr, mais aussi céréales complètes, muesli et flocons pour le petit déjeuner, légumineuses, sucre, farine, graines oléagineuses, fruits secs, biscuits, et parfois même olives, sel, condiments, voire lessive en poudre… Pour les porter, des sacs en kraft recyclé, imprimés avec des encres à l’eau. Les colles et encres sont sans solvants.

En plus, c’est moins cher! Le prix au kilo, par exemple entre le riz en vrac et le riz préemballé, peut varier du simple au double. Et cela permet d’acheter uniquement la quantité qui nous est nécessaire, pas un kilo dont la moitié terminera périmé à la poubelle…

A noter que d’autres grandes surfaces « classiques » commencent à s’y mettre aussi.

Et rentrés à la maison, c’est un grand plaisir de transvaser dans des jolis bocaux en verre coordonnés …

 

J'achète l'alimentaire en

Clin d'oeil : Shanghai - alimentaire en vrac ! (coll. perso)

J’utilise des chiffons micro-fibres lavables

Mardi 15 mai 2012

En fait, ça fait un moment mais je ne les utilisais pas au mieux de leurs possibilités, puisque je ne connaissais pas l’utilisation humide …

J'utilise des chiffons micro-fibres lavables dans Déchets (limitation et gestion) lingettes-microfibres-150x150

Qu’est-ce qu’une lingette microfibres ? Cf cet article publicitaire pour connaitre un peu mieux. Dans les grandes lignes :

  • Lorsque les fibres sont sèches et grâce à sa composition polyamide polyester, la microfibre a des propriétés électrostatiques. Chargée d’électricité positive, elle attire la poussière et les saletés qui s’accumulent dans son réseau de fibres. Les chiffonnettes attirent la saleté comme par magie. Par la suite, grâce à cette propriété, la redéposition de la poussière est retardée.
  • Lorsque les fibres sont humides, elles ont un pouvoir dégraissant, sans utiliser aucun produit d’entretien, aucun produit chimique, simplement de l’eau et rien d’autre. Elles doivent s’utiliser humides, mais fortement essorées pour les vitres, ainsi que sur les surfaces graisseuses.

Conseil, achetez de la bonne qualité, en faisant attention au pourcentage de polyamide (20% -30%), elles seront un bon investissement pour le futur!

Aujourd’hui, j’ai nettoyé toutes mes fenêtres facilement, et uniquement avec une lingette très légèrement humide (qui passe ensuite dans la machine !). Et honnêtement, j’ai été plus que surprise par la facilité et la qualité du résultat !

Dire qu’avant, j’utilisais du produit chimique, des sopalins à gogo, et ça me prenait beaucoup plus de temps…!!

Prochaine étape, essayer l’utilisation humide pour le nettoyage dans la cuisine et la salle de bain.

Je consomme des énergies renouvelables, yes !!

Lundi 14 mai 2012

Aujourd’hui est un grand beau jour pour moi… !!!

Car aujourd’hui, j’ai fait les démarches pour quitter EDF et passer à un nouveau fournisseur d’électricité écologique Enercoop !!!

Connaissez-vous bien la provenance de l’électricité que vous consommez quotidiennement via EDF ?

Je consomme des énergies renouvelables, yes !! dans Electricité edf-300x188

Source EDF : http://fr.edf.com

(à noter, en 1960, 50 % de l’électricité produite en France venait de sources renouvelables  via l’hydroélectricité, puis le nucléaire a pris le monopole du marché).

 

Qu’est-ce Enercoop ?

  • le seul fournisseur d’électricité à s’approvisionner directement et à 100% auprès de producteurs d’énergie renouvelable (solaire, éolien, hydraulique et biogaz). Ses bénéfices sont  réinvestis dans les énergies renouvelables.
  • le seul fournisseur d’électricité sous forme coopérative. C’est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), agréée par l’État comme Entreprise Solidaire.

 

Enercoop a été créé en réaction à plusieurs constats :

  • Le vaste programme nucléaire mis en place par les pouvoirs publics dans les années 1970 à la suite des chocs pétroliers a mis la France dans une situation de surcapacité. Pour écouler la production, les consommateurs sont encouragés à consommer; la France aborde le XXIe siècle dans un état d’ébriété énergétique.
  • La centralisation de l’électricité en France mène à des pertes liées au transport de l’électricité et gaspillages causé par l’inadéquation entre les moyens de production et les besoins de consommation.
  • Le programme d’investissement massif dans l’énergie nucléaire se fait aux dépens du développement des énergies renouvelables, qui souffrent d’un manque cruel d’investissement.
  • Les ressources fossiles (pétrole, gaz, charbon) se raréfient de plus en plus rapidement.

Enercoop est né en septembre 2005, suite à l’ouverture du marché français de l’électricité à la concurrence le 1er juillet 2004.

Enercoop a aujourd’hui dépassé les 12.000 consommateurs et 8.000 sociétaires. Je suis heureuse d’être un maillon de plus dans cette chaine !

J’ai banni l’eau de Javel !

Mardi 8 mai 2012

Comme je l’ai expliqué dans un article récent, j’ai changé de produits ménagers; pourtant, je crois nécessaire de faire un article spécifique sur l’eau de Javel, vu la façon  « sans Javel point de salut » dont nous sont présentées les pubs TV…
J'ai banni l'eau de Javel !  dans Produits d'entretien javeldanger-150x150 dans Produits d'entretien

Pour un article ultra complet, allez voir (encore!) sur le blog de « Raffa, le grand ménage »

Quelques idées soulignées:

  1. Il est utopique de penser aseptiser la maison de fond en comble. En effet, il suffit de faire quelques pas dans la pièce nettoyée, d’ouvrir la fenêtre, pour la « contaminer ». Une désinfection n’est utile que lorsqu’un habitant a une maladie contagieuse. En effet, contrairement au but recherché, désinfecter systématiquement la maison affaiblit les défenses immunitaires des occupants. L’eau de Javel est un biocide puissant ce qui signifie qu’il tue toute forme de vie. Le problème c’est que pour une utilisation régulière son action est bien trop puissante. Elle en devient alors dangereuse. En effet, les produits désinfectants rompent l’équilibre nécessaire entre les « bonnes » bactéries et les autres dites « pathogènes ». Si cet équilibre est perturbé, certains germes pathogènes vont se développer au dépend des autres et augmenter le risque de contamination et de maladie.
  2.  L’eau de Javel est une solution d’hypochlorite de sodium (NaClO ==> Na+ + ClO-) obtenue en général par réaction entre du dichlore (Cl2) et de la soude (NaOH). La composition de cette solution dépend du pH.
    L’acide hypochloreux (HClO présent à pH basique) est un acide faible. Il a un pouvoir bactéricide, sporicide, fongicide et virucide  puissant. L’ion hypochlorite (ClO-), lui, est un peu moins bactéricide mais c’est un oxydant puissant. C’est grâce à ces propriétés que l’eau de Javel peut décolorer et désinfecter.  Il est important de noter que l’eau de Javel NE NETTOIE PAS, ne détartre pas. C’est un blanchissant toxique qui donne une impression de propreté.
  3. L’eau de Javel est un produit toxique et corrosif (surtout lorsqu’elle est concentrée). Elle peut provoquer des brûlures de la peau et des yeux en cas de projection.
    Le dichlore (gaz produit lors de la réaction entre de l’eau de Javel et de l’acide) est un gaz toxique utilisé comme gaz de combat lors de la 1ère guerre mondiale. Les effets vont de la simple irritation du nez jusqu’à la suffocation, l’arrêt respiratoire et la mort. D’où l’importance de ne JAMAIS utiliser de l’eau de Javel avec un acide (détartrant, vinaigre etc.).
    Les chloramines (gaz produit par réaction entre l’eau de Javel et l’ammoniaque) sont très irritantes pour les yeux et les muqueuses. Notez bien que l’urine contient de l’urée qui contient de l’ammoniaque donc évitez d’uriner à la piscine et de verser de l’eau de javel dans un WC contenant de l’urine.
    N’oubliez pas que l’eau de Javel est un produit instable, il ne faut jamais la mélanger à d’autres produits ou à de l’eau chaude.
  4. De sa fabrication à son rejet final l’eau de Javel libère du chlore qui réagit avec les matières organiques du sol, de l’eau, de l’air et forme des composés organochlorés. Ces derniers sont toxiques pour la faune et persistants : ils s’accumulent dans la chaîne alimentaire et sont cancérigènes ou mutagènes.
    Mais surtout, la désinfection massive de nos intérieurs perturbe l’équilibre bactérien normal (et inoffensif) de nos maisons et de l’environnement. Des bactéries pathogènes peuvent alors s’installer. L’usage régulier de l’eau de Javel favorise les bactéries résistantes et la diminution de l’immunité.

 

Je fais mes yaourts

Mardi 8 mai 2012

Je l’avoue, je suis une grande consommatrice de yaourts, particulièrement au petit-déjeuner …

Mais ça me fait toujours mal au coeur de voir le nombre de pots de yaourts vides qui partent à la poubelle, sans pouvoir être recyclés.

Je fais mes yaourts dans Alimentation yaourt2-150x150

Dimanche, je me suis donc acheté une belle yaourtière d’occasion, que je suis en train de tester avec succès !!!

 

4 Arguments pour faire ses yaourts Maison :

  1. C’est économique : ça coûte le prix d’un litre de lait plus l’énergie pour chauffer les yaourts.
  2. C’est écologique : moins d’emballage, moins de transport… A ceci s’ajoute le fait que l’emballage du lait (brique ou bouteille) sera recyclé (ce qui n’est pas le cas des pots de yaourt en plastique).
  3. C’est plus naturel : on connaît la provenance du lait (son origine géographique, l’élevage…) et on est sûr qu’il n’y a pas d’additifs.
  4. C’est adapté à nos propres goûts : au lait de soja, aromatisés, etc.
12